en fr

BRÉSIL

Nordesta

CONTEXTE

L’objectif du projet Nordesta est de préserver la ressource en eau par la reforestation des sources et des berges du fleuve São Francisco dans l’État du Minas Gerais au Brésil.

Il est mené par l’Association Nordesta qui s’occupe de toutes les étapes du projet, dès la collecte à la germination de semences, jusqu’aux plantations et à la maintenance des arbres, le tout en collaboration avec  les propriétaires et agriculteurs locaux.

Dans la région agricole du Minas Gerais (café, élevage bovin), l’augmentation de la taille des exploitations agricoles et leur mécanisation ont entraîné le retrait des arbres au bord du fleuve Sao Francisco, entraînant  érosion, pollutions des eaux et perte de biodiversité.

La plantation d’arbres en bordure du fleuve vise à préserver la qualité et la quantité des eaux disponibles, un enjeu majeur dans cette région où naît le 3ème fleuve du pays. Un tiers de la population brésilienne dépend de ce fleuve.

Nordesta - Brésil

BÉNÉFICES

Biodiversité
5
Changement climatique
3
Autonomisation des communautés
3
Agroécologie
4
Développement économique
8
Dimension culturelle
3
Auto-suffisance
3

OBJECTIFS

Depuis la création de ce projet, plus de 250 000 arbres ont été plantés. Cette année, Pur Projet se joint à l’association Nordesta et vise à doubler ce chiffre avant la fin de l’année 2015.

De façon complémentaire, ce programme développe des activités économiques durables, comme l’apiculture, qui parallèlement, augmente les rendements agricoles grâce à la pollinisation. De plus, l’association souhaite intégrer des pratiques biologiques dans ses projets et ceux des agriculteurs locaux pour l’obtention de certifications biologiques.

La plantation d’arbres dans cette région permet d’améliorer, en qualité et quantité, l’eau et les sources du fleuve São Francisco, de régénérer et d’enrichir les sols, luttant ainsi contre l’érosion et le risque d’inondations, de maintenir et réinsérer certaines espèces animales  sur la  zone  (loup à crinière, canard plongeur, singes) et de sensibiliser les habitants avec la norme environnementale brésilienne.

CONTRIBUTION

  • Préserver les ressources en eau menacées par la déforestation des bords de fleuves (érosion, pollution et perte de la biodiversité)
  • Intégrer des pratiques biologiques pour régénérer et enrichir les sols et la biodiversité.
  • Développer des activités économiques durables.

Change your avatar