fr

AVES Ours

A Voice for Endangered Species

CONTEXTE

Depuis 2005, association AVES lutte contre les spectacles de montreurs d’ours. Fêtes médiévales, déambulations dans les rues, arbres de Noël, spectacles de cirque, soirée animaux dans une boîte de nuit, salon des animaux, démonstration sur un plateau télé… sont autant d’occasions lors desquelles nous avons pu déplorer la présence d’un ours, tantôt sur une moto, sur un ballon, jouant de la trompette ou mangeant des guimauves après avoir reçu l’ordre d’enlacer son dresseur. Tous ces numéros ont l’objectif de faire croire au public que l’ours s’amuse, mais il n’en est rien. L’ours travaille, l’ours est contraint, l’ours souffre d’une vie de saltimbanque que son dresseur lui impose. Une vie sur les routes, enfermé dans une cage minuscule pendant des heures. Libre seulement quelques minutes, le temps d’une exhibition.

Bénéfices

Biodiversity
80
Cultural Dimension
80

OBJECTIFS

  • Obtenir l’interdiction des spectacles

Un véritable trou législatif permet aujourd’hui de détenir un ours en captivité pendant 4 jours dans une cage minuscule. Notre action vise à faire évoluer cette loi mais également à faire comprendre que les spectacles ne permettent pas de respecter les conditions de vie de l’ours sauvage et présente une vision biaisée de cet animal très voyageur.

 

  • respecter les conditions de vie de l’ours dans la nature

L’ours est un animal discret et solitaire. Dans son milieu naturel, il a un domaine vital très vaste pouvant atteindre plusieurs milliers de kilomètres carrés. L’ours peut ainsi parcourir e une seule nuit une vingtaine de kilomètres pour explorer son territoire ou se rendre sur une parcelle abritant des ressources alimentaires importantes.

L’ours fuit instinctivement tout contact avec les hommes.

 

  • Communiquer sur sa disparition dans les Pyrénnées

En 2018, une quarantaine d’ours survit difficilement dans les Pyrénées, malgré deux opérations de réintroductions effectuées en 1996-1997 et 2006-2007. L’opposition des ultra pastoraux et les actes e malveillance et de braconnage ont mis un terme au plan de sauvetage de l’espèce.

 

Change your avatar