en fr

Le blog

29 02

Treez c’est avant toute chose une envie de partager, de construire, de créer ensemble et à plusieurs, alors on aimerait vous parler chaque mois de ceux qui nous inspirent. Celles et ceux qui, à travers le monde, plantent pour nous, pour vous, tous les arbres que vous leurs confiez.

A présent, nous vous présenterons chaque mois l’un des parrains ou marraines de vos arbres. Ceux et celles qui les bichonnent, les entretiennent, et les protègent. Ceux et celles sans qui ces beaux projets n’existeraient pas.

Ce mois-ci, nous aimerions vous conter l’histoire d’Isabela, l’une de nos Semeuses d’Espoir. Nous l’avions interviewée dans le cadre du projet dont elle a la charge : « Mihai Eminescu Trust », en Roumanie. Isabela a 26 ans, elle est entrée dans l’aventure en 2010, d’abord en tant qu’assistante puis aujourd’hui comme manager, elle a participé à la création du projet.

Semeuses-despoir-portrait-du-mois-roumanie-arbres-treez

Isabela nous a confié son amour pour la nature, ses rêves pour les générations futures et nous a expliqué ses missions au plus proche des arbres que vous plantez lorsque vous commandez un bracelet Treez Original violet ou un pendentif turquoise. Nous l’avons écoutée attentivement et nous en sommes ressortis pleins de pensées positives et de réflexions sur l’importance de projets comme le sien.

Initié en 2009, le projet « Mihai Eminescu Trust » (MET) contribue à la restauration écologique des zones déforestées de Transylvanie. L’objectif principal est de stopper l’érosion des sols en restaurant notamment des pratiques traditionnelles d’utilisation des terres. Cependant le projet MET a une seconde vocation, celle de responsabiliser les populations locales à la reforestation et particulièrement les enfants, c’est aussi pour cette mission qu’Isabela s’investit tant dans ce projet. Son désir de faire passer le message et de semer l’espoir auprès des plus jeunes fait d’elle une belle ambassadrice de Treez. Aujourd’hui nous avons le plaisir de placer durant un mois cette jeune femme souriante sur le devant de la scène.

Combien d’arbres as-tu planté depuis le début du projet ?

Je ne pourrais pas vous dire combien d’arbres j’ai planté, seulement que je les ai tous semés avec un immense plaisir. Au cours des dernières années j’ai eu l’opportunité d’organiser et de coordonner de nombreux projets de plantation. Par exemple, pour que les élèves des écoles plantent de jeunes pousses avec les représentants locaux.

Semeuses-despoir-portrait-du-mois-roumanie-arbres-treez

Pourquoi plantes-tu des arbres ? Que t’apportent-ils ?

La principale raison pour laquelle je plante des arbres est le fait que j’ai l’impression de me rapprocher de la nature. Je crois que cela me rappelle combien nous avons besoin de protéger ses ressources et combien elles sont limitées. Chacun sait le bénéfice qu’apportent les arbres et les forêts autour de nous, mais les gens ont tendance à se focaliser sur le profit à court terme et non à l’impact à long terme. C’est essentiel de replanter chaque arbre que nous utilisons ou que nous détruisons.

La plantation contribue également à élever les consciences pour la protection de l’environnement, la reforestation et la restauration des sols érodés, afin de créer et par la suite de pouvoir utiliser une ressource écologiquement durable. Planter apporte surtout de la joie, de l’énergie, c’est une opportunité incroyable pour se relaxer et profiter des paysages autour de nous. C’est une pause saine dans nos vies si rapides !

Quel rôle joue la sensibilisation des jeunes dans le projet MET ?

Après les activités de plantation, nous organisons un débriefing avec les enfants sur le projet. J’essaye toujours de souligner le sujet du développement durable avec eux, l’important héritage culturel et naturel que représente la nature et combien il est essentiel de le protéger. Un jour, un enfant m’a dit : « Nous n’avons pas hérité des ressources naturelles ou des forêts, nous les empruntons à nos descendants », je ne pouvais pas être plus heureuse. Les enfants jouent un rôle important dans le projet MET, ils sont le futur, et voir leur engagement, leurs réactions, leur attitude si positive me donne la motivation de continuer ce travail.

Quel votre arbre préféré et pourquoi ?

Mon arbre préféré est le chêne. Son tronc massif, ses racines profondes et ses branches qui poussent horizontalement et qui apportent ombre et protection. Il représente la force et une sorte d’abri, la stabilité et la liberté.

http://treez.org/produit/pendentif-roumanie-semeuses-despoir/

Te rappelles-tu le premier arbre que tu as planté ?

Bien que j’ai passé toutes mes vacances dans le village où vit ma grand-mère et qu’elle nous a appris à ma sœur et moi, à planter, faire pousser et récolter des légumes, je n’ai pas eu la chance de planter un arbre avant de commencer à travailler pour Mihai Eminescu Trust. Le premier jeune arbre que j’ai planté était un chêne et j’étais fière d’avoir l’opportunité d’en planter beaucoup d’autres.

Quel est ton plus grand souhait pour les générations futures ?

J’espère que dans ce monde moderne qui se développe si vite, ils pourront apprendre à apprécier les vraies valeurs et comprendre l’importance des principes du développement durable.

Et toi, quel est ton rêve ?

J’espère que les gens vont finir par comprendre que les ressources sont limitées et que nous devons les protéger avant qu’il ne soit trop tard.

Un immense merci à Isabela qui, comme chacune des Semeuses d’espoir qui plantent nos arbres, participe à rendre possible notre projet. Son histoire, celle du projet MET, et l’immensité des forêts de Transylvanie ont inspirés le design du pendentif Roumanie Semeuses d’Espoir.

Change your avatar